Nous contacter

ADAPEI des Landes

Les ESAT de l’ADAPEI des Landes sont agréés pour recevoir des femmes et des hommes adultes, présentant une déficience intellectuelle associée ou non à des troubles du comportement stabilisés.
Ils sont reconnus travailleurs handicapés et orientés en ESAT par la CDAPH (Commission Départementale pour l’Autonomie des Personnes Handicapées).
Des conditions de travail aménagées et un accompagnement assuré par une équipe technique et éducative permettent à l’établissement de faire accéder les personnes handicapées à une vie professionnelle et sociale. L’objectif, pour ceux qui en ont les capacités, est de progresser vers le milieu ordinaire. Le service social, de par sa mission transversale au sein de l’équipe, est le lien entre l’ouvrier et les autres partenaires qui le côtoient.
Projet d'établissement
( Retrouvez le projet d'établissement 2011 à télécharger en bas de page)
Statut de l’ouvrier
Après l’envoi d’une lettre de motivation et la constitution du dossier d’admission, le candidat est reçu pour l’entretien d’inscription sur la liste d’attente. Cet entretien a pour objectif de présenter la structure (activité, fonctionnement) au postulant à l’admission, de répondre à ses interrogations et d’effectuer une visite de l’ESAT, pour lui permettre de faciliter son choix. Au cours de cet entretien, lui sont remis le livret d’accueil, le règlement de fonctionnement, le projet d’établissement, la Charte des droits et libertés de la personne accueillie et la liste des personnes qualifiées.
Les adultes peuvent être admis en ESAT, si une place correspondant à leurs capacités et à leurs besoins de prise en charge est disponible. Une commission d’admission, formée d’un représentant de l’Association, du Directeur Général de l’ADAPEI des Landes ainsi que du Directeur de l’ESAT, se réunit pour examiner la candidature au regard du projet d’établissement. Lorsque la décision est favorable, l’admission intervient.
À l’issue d’une période d’essai de 6 mois maximum, un bilan pédagogique et professionnel est effectué afin de définir si le candidat répond bien à la spécificité de la structure et si le poste proposé correspond à son projet professionnel. Ces observations pourront, après décision de la CDAPH, soit de déterminer une admission définitive, soit une prolongation de la période d’essai, soit une sortie de l’établissement.
Les ouvriers ne relèvent pas du Code du Travail, à l’exception des règles relatives à l’hygiène, la sécurité et la médecine du travail. Lors de l’entretien d’admission, un contrat de soutien et d’aide par le travail est signé entre l’ouvrier et/ou son représentant légal et l’association ADAPEI des Landes, gestionnaire de l’établissement.
Dans le mois qui suit l’admission définitive, un projet individuel est annexé à ce contrat.
Les actions
Elles sont dispensées dans le cadre des 35 heures de travail et sont liées directement à l’activité professionnelle.
> De soutien
• Activités intellectuelles ou manuelles pour maintenir des acquis
• Évaluations et orientations pour la construction du projet individuel

• Aides techniques par l’élaboration et la mise en place de procédures, de modes opératoires, aides visuelles…
• Mise en place de stages à l’extérieur de l’établissement

• Visites d’entreprises
• Autonomie dans le transport

• Citoyenneté
• Hygiène corporelle et alimentaire

• Accompagnements, guidages, suivis thérapeutiques pour permettre une meilleure adaptation à l’environnement
>De participation
Acteur à part entière de la vie de l’établissement, l’ouvrier a la possibilité de participer à la vie de l’ESAT. La première communication se fait au quotidien avec des encadrants formés. Il a aussi la possibilité de participer à la vie de l’établissement par des rendez-vous formalisés.
- Des réunions d’échange
Ces réunions sont organisées deux fois dans l’année. Elles regroupent l’ensemble des ouvriers et moniteurs d’un même secteur d’activité, avec la direction. Sont abordés tous les sujets ayant un rapport avec le travail en terme d’organisation, d’investissements, d’activités et de fonctionnement.
- Des réunions du Conseil de la Vie Sociale (CVS)
Tous les trois ans est organisée l’élection des représentants au conseil de la vie sociale. Participent à cette réunion, les représentants des ouvriers, les représentants des familles & des représentants légaux, les représentants des salariés, les représentants de l’association gestionnaire, un représentant de la municipalité et le directeur de l’établissement. Les thèmes abordés sont les projets de l’établissement, l’organisation, les différents documents contractuels ou non comme le règlement de fonctionnement, le projet d’établissement, le contrat de soutien et d’aide par le travail …
- Du Contrat de Soutien et d’Aide par le Travail
Ce contrat est constitué d’une partie commune à l’ensemble des ouvriers et du projet individuel de chaque ouvrier qui y est annexé. La partie commune définie les droits et obligations réciproques de l’ESAT et de l’ouvrier, afin d’encadrer l’exercice des activités à caractère professionnel et la mise en œuvre du soutien médico-social s’y afférent. Il est signé par l’ouvrier le jour de l’admission en présence de son représentant légal. S’il le souhaite, l’ouvrier peut être accompagné par une personne de son choix, comme par exemple sa famille. En fonction de l’évolution de la législation et/ou du fonctionnement de l’établissement, un avenant peut être signé par l’ouvrier.
- De la démarche qualité
Des ouvriers volontaires participent activement à cette démarche. En effet, ils sont présents dans les différents groupes de travail, participent aux audits mis en place ainsi qu’au Comité de Pilotage de la démarche.

- Des enquêtes de satisfaction
L’ensemble des ouvriers est associé à la démarche lors des enquêtes de satisfaction sur les deux ESAT. Leur périodicité est discutée en Comité Qualité et CVS.
> Pour progresser
- La formation professionnelle continue
Elle est dispensée en interne soit sous forme d’apprentissage individuel par les moniteurs d’ateliers, ou de manière collective par le service social. De plus dans le cadre de la législation concernant le droit à la formation, un plan de formation est élaboré et des organismes agréés le dispensent.
- La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience)
Pour les ouvriers qui en ont les capacités, des validations d’acquis de l’expérience sont mises en place. Elles permettent, en s’appuyant sur l’expérience professionnelle, d’obtenir un titre reconnu équivalent à un diplôme de l’éducation nationale. Elles portent sur des secteurs d’activité comme la restauration, le nettoyage, les espaces verts…
- La RAE (reconnaissance des Acquis de l’Expérience)
Elle s’adresse à l’ensemble des ouvriers des ESAT, et permet la reconnaissance de savoir-faire et compétences professionnelles spécifiques à chaque activité.
Dossier de l’usager
Un dossier informatisé concernant l’usager est constitué dès l’admission de l’ouvrier. Il est strictement réservé à une utilisation interne. Ce dossier permet le suivi de la mise en oeuvre des projets et actions d’entretien des connaissances, de maintien des acquis et de formations professionnelles, ainsi que des actions éducatives d’accès à l’autonomie et d’implication dans la vie sociale. Ce dossier est à disposition de l’ouvrier et/ou de son représentant légal via des modalités définies dans des procédures internes.
Le projet individuel est formalisé dans le mois qui suit la fin de la période d’essai. Son élaboration est le fruit d’un travail d’étroite collaboration entre l’ouvrier et le moniteur d’atelier. Le souhait de l’ouvrier doit être entendu. La faisabilité est estimée à partir d’une co-évaluation des compétences de l’ouvrier. Le projet peut être purement professionnel en termes d’acquisitions techniques, ou orienté social en termes d’hygiène, de transport, de sortie de l’ESAT… L’ouvrier, acteur de son projet, est suivi par un moniteur référent. Régulièrement, le projet est coévalué.
Ce projet individuel est signé par l’ouvrier, son moniteur d’atelier référent et le directeur de l’établissement.
ESAT du Conte
369 rue de la Ferme du Conte - BP 613
40006 Mont de Marsan CEDEX
Tél. 05 58 75 40 88
Fax. 05 58 06 85 28
E-mail : esatduconte@adapei40.fr
ESAT sud adour Multiservices
Village d’Entreprises
416 rue Denis Papin - BP 111
40993 Saint Paul Les Dax CEDEX
Tél: 05 58 91 75 65
Fax: 05 58 91 80 54
E-mail : esatsam@adapei40.fr